Faillite d’une Administration Irresponsable ou Incompétence : TRUMP CM MORTS

DIPLOMATIE INTERNATIONALE & SOCIÉTÉ par Dan Albertini

  • Faillite d’une Administration Irresponsable ou Incompétence : TRUMP CM MORTS
  • Entre (), augmenter le prix des noms de domaine est un accroc à l’IUT, fermons ().  

Imaginez un instant, la Trump university avec son «art of the deal» encore en affaires à New York NY. Pic de lignes de déçus par-devant la portière, s’Il y en avait encore ils réclament leur dû. Image du Yankee prenant de ce fait un coup sur le faux papier, idem sur le blanc-seing tel ce doctorat distribué d’universités fictives en théologie, à coups de dollars pour la cause de tonton à la CIA dit-on où tout est permis, surtout l’escroquerie outremer protégée. Là, ce serait New York City qui en pâtit après cet air de la 42e mêlée à celle du Hudson River via Canal Street comme diplôme des affaires de la rue. Plus personne n’y revient après l’axe de contamination qui, américaine, fournit CM+ (126 360) macchabées au palmarès de record Guinness. Donald J Trump l’homme faillite qui profane tout, même le GOP, maître «muthos». Pas de «mustès».

L’empressement de rehausser linteaux et nefs d’église comme polit-instrument de la soumission par le message pieux chrétien qui prône «tout pouvoir vient de Dieu», est ici courroie de transmission. Car l’incapacité de l’homélie délivrée va malgré tout tel l’effet pervers que l’on ne contrôle ni ne perçois à travers les lignes de téléphone de réseaux d’échanges fermés. La Narcisse blanche ne se voit plus reflétée dans l’eau. 

Si c’était l’État d’Afrique noire avec telle morbidité sociosanitaire aiguë, que n’eût-on pas dit ! Alors viendra la fin, de quelle fin parlera-t-on ici aux É.U. ? Entre temps, le président Donald J Trump, loin d’une gestion sanitaire de la situation en fonction des indices des compétences appropriées, s’est évertué à exacerber la notion du racisme par l’approche du rejet des uns en faveur de la suprématie des autres, c’est du moins la dénonciation même de la mouvance démocrate pro Biden, et des organisations de défense en matière des droits de l’homme. Cela va plus loin que les frontières, la mouvance s’exporte à travers le village au point d’ébranler la petite corne en elle-même, «acta fabula est» (la pièce est jouée). «Absit reverentia vero» (ne craignons pas de dire la vérité), si George Floyd a été assassiné comme ça aux vues et au su de tout le monde, par un policier assermenté en exercice, en présence de sa caméra et de celle de confrères, qu’est-ce qui s’est dit, au point de craindre le pire en ce temps de COVID-19 où la racaille peut envoyer «ad astra», qui elle veut, en salle d’unités de soins intensifs ; qui le saura ? L’écho de ce comportement raciste au niveau de la santé se fait entendre au Québec (Canada) au point où le premier ministre Justin Trudeau se sent obligé de donner la mesure tant pour l’extérieur qu’au domestique. C’est ainsi que je perçois l’appel de l’éditeur dans le cadre de «Black lives matter». L’administration Trump est une catastrophe humanitaire dans tous les sens.

Pourquoi juger le monstre pour ce qu’il est ?

Il y a de cela quelques temps depuis que j’ai observé la tentation, n’inquiétez vous pas, car nous ne sommes pas en politique d’idéologie économiste, je ne dirai donc pas ‘totalitaire’, mais, nous sommes dans l’ère du déboulonnement des biens mal acquis de l’esclavagisme qui se croyait trésor. Je disais que j’ai observé par exemple l’association inductive suggérée par Paris Match avec son Prix du Public du reportage publié sur le Grand Prix 2020 du Photoreportage Étudiant (fondation Puressentiel, MCE, Marque and Co, .France3, Franceinfo, Le Journal du Dimanche), où Match propose «la protection des chimpanzés au Congo» – un reportage de Quentin Hulo Prix Puressentiel «Nature et environnement» 2019, par l’alimentation en bananes supportée par un jeune Noir d’Afrique, du Congo aussi je crois, comme un tableau dont la lecture de semblable en projection du photographe, mais surtout de l’éditeur et de la compétition (avec vote du public) appuyée par les réseaux Facebook, Twitter, Google+, Linkedin. Mieux, le lien de Facebook pour proposer d’aimer la page. Cela va dans les archives avec le New York Times qui montre la petite fille, toujours dans un contexte de New global Opinion Voices. S’il y aurait avocat de la défense, car dit-on que celle-ci est un droit sacré (qui n’est pas offert au Noir, soit dans le temps, soit dans le contemporain. Mieux, quand on observe George Floyd périssant à l’œil de la caméra d’État in die sans secours, c’est qu’il y avait non seulement une commande, une livraison, un quota, il y a eu assurance d’impunité, prime de. Si le Juif n’a rien dit de tout ça, en 2020 : est-ce un confort dans l’indifférence ? Nous devons savoir.

Nous avons pris le soin de sauvegarder tout ça, au cas où !

Quelle est donc cette curiosité qui me pousse à aller squatter chez les autres en ce temps historique d’histoire, inspiré des archives du Journal Illustré l’Opinion Publique sur Louis-Hyppolite Lafontaine 07-07-1870, je vais par exemple chez Illustré/Ringier AS Suisse SA qui malgré tout aime à sortir sans avis son canon hors de l’eau pour choquer. Illustré, (9 :36) 29 juin 2020 par Jacques Pilet qui cite David de Pury dans un étonnant puisque c’est la mode d’avoir renié le passé criminel sous prétexte de titre marchand. Donc la mode de nier la vérité en toute impunité puisque tout le monde savait, car on y a construit, érigé : fortune, patrimoine et honneur là-dessus. Tableau de chasse. Dans tant de salons. Illustré cite ainsi de Pury, ici-là il doit reprendre les mots d’Henri de Sassure, entomologiste genevois : «Il y a des Noirs de toutes les couleurs et ils sont d’autant moins gorilles qu’ils se rapprochent du brun ou du jaune». J Pilet titre : «Ces Suisses que l’esclavage a enrichis». Racisme et argent du crime en gestionnaire de fortune. Cette Suisse prise dans les trafics bancaires aux É.U.

Canon fumant dira-t-on. Mais ignorait-on Christophe Blocher à ce point dans l’affaire du mouton blanc de l’UDC expulsant le mouton noir de la pâture suisse pour plus de sécurité, au point où Doudou Diène l’expert indépendant de l’ONU sur le racisme a fait meugler la vache appenzelloise en 2007 où, Rfi/Laurent Mossu de la France-impunie du Code noir titra : la droite xénophobe bouleverse le jeu électoral tandis que Le Journal du Dimanche titre ex aequo : Suisse : Blocher chasse le ’mouton noir’ – JDD, pour se donner bonne conscience. RTS-2010 : affaire qui «inspire des ex-nazis».

Le bourgeois helvète s’est adapté pour se cacher avec ses comptes secrets bancaires qui hébergent comme gestionnaire de fortune, des milliards hérités de crimes, non seulement nazis, amis d’origine éloignée qui garantissent aujourd’hui la gestion des affaires des pays du G7 puisque la Russie de Poutine a perdu la place dans le G8-1, donc en légalité d’influence. C’est ainsi donc que dans les salons de Zellweger ou de Reitmann retrouvera-t-on peut-être des œuvres réputées d’art, illustrant dans un marché fermé de tableaux de chasse, des pièces pires que de l’acte des nazis contre les Juifs victimes de génocide, des mémoires de la cruauté de l’esclavage et de la traite des Noirs. Autour d’un thé, d’un café, autour d’un scotch, d’un double martini. À Banque Pictet. Car, les émotions montent pour l’acquisition ou pour la vente ?

Neuchâtel dans cet illustré est à ce titre quand manman Simone (Duvalier) y alla en patrimoine mal acquis aussi sur le dos de l’Haïtien, avec la grâce du Suisse accueilleur de fortune mal acquise, criminelle plutôt dont ils se gardent la gestion malgré le scandale pour se donner bonne conscience ainsi en réalité pour garder le spectre de gestionnaire de fortune encore et toujours face à l’imbécilité de dirigeants noirs qui les alimentent comme par le syndrome de Stockholm rassuré dans Clark & Clark aux É.U. Matière qui voit aisé François Nicolas Jean-Claude II dans l’héritage de ses pères dictateurs impunis dont les fonds et les produits du crime sont à ses profits quand [le crime n’est pas héréditaire, mais le produit de la criminalité est saisissable, et l’apologie est aussi un crime] Nicholas se croit absout de ce dernier.

La vapeur est inversée sur D Trump pour Christophe Blocher silencieux désormais, car La Chaux-de-Fonds grand musée patrimonial mondial verra même un nouveau client notaire haïtien se payer la marque suisse (montre ancienne) pour services de faux rendus dans l’Affaire Morne Calvaire, où il faut se payer le voyage pour l’entretien. On comprend, et ne venez surtout pas avec les enfants de Stockholm venir nous faire croire que Haitian for Trump avec Magie Nicolas qui se croit proche d’Ivanka pour ‘la photo’, mais sans les promesses à Haïti tenues, au contraire. Mais sollicite la patience après 3 ans, de […] en faveur de Donald après une énième rencontre avec Ivanka, pour enfin sortir le document du militant partisan républicain qui réclame l’entrave contre Clinton afin de miner le DNC dans la démarche de sanctions du Congrès dans l’Affaire Ukraine-Russie-Bolton, requérant l’exclusivité d’usage à Madgie Nicolas. Nos sources croient à l’ancien beau-père de «car dealer». Le racisme esclavagiste paître encore !

L’on se contentera d’un symbole par exemple avec un réputé Africain DG de Crédit Suisse pendant […] ans pour faire adoucir le déposant de fortune (mal acquise) dans le système d’alimentation programmée pour faire régner la suprématie blanche par idéologie inductive, pédagogique du succès. Ainsi, la régénérer ad nauseam. Grâce du Noir embobiné en grande partie. On oublie ainsi que bien de colons propriétaires esclavagistes ont confié la gestion de leur latifundium à des Noirs experts et capables recrutés le plus souvent depuis l’Afrique ou, remarqués pour leur intelligence, pour leurs talents, ce malgré l’aberration de la déshumanisation du Noir. Nouveau ?

À la question de l’Illustré/Ringier, à savoir si l’on doit «déboulonner à l’aune de notre sensibilité morale aujourd’hui», la réponse est tout faite : OUI, ce n’est pas une sensibilité passagère, et puisque l’on a déboulonné au millimètre près le nazi pour le mal fait aux Juifs lors de la WWII. Plus que de l’insensibilité, la connivence est aussi criminelle par association, car l’argent du crime est saisissable. Il n’avait qu’une considération dans l’acte de, que l’on veut aujourd’hui telle histoire de l’histoire d’un patrimoine comme s’il y avait autres histoires de cette histoire, et autres patrimoines à nous occuper l’esprit. Tabula Rasa. Au nom de tous les miens ! Il faudrait-il que nous vous chantions «dominus vobiscum» pour vous aider à chanter à votre gloire : «domine salvum fac regem», quand le Code noir dans les salons de madame X, costume de Z, avec menuet ou d‘opéra, c’était la construction d’un mal en pleine conscience de faire du mal à l’autre. Raison pour laquelle j’ai signé antérieurement : COVID-19 l’Homélie tombe. Non, «duos habet et bene pendentes»!


Cet article est publié par l’hebdomadaire Haïti-Observateur édition du 1 juillet 2020, Vol. L, No.25, et se trouve à P. 14, à : http://haiti-observateur.info/wp-content/uploads/2020/07/H-O-1-juillet-2020.pdf

print